L'actualité de la Fondation

L’aboutissement de ce projet financé par la fondation Cœur & Recherche avec le soutien d’AstraZeneca a permis de mieux comprendre la dissection coronaire spontanée, une pathologie qui touche plus particulièrement les femmes jeunes et dont le pronostic est redoutable. Mieux comprendre la maladie a permis d’améliorer le pronostic et le dépistage de ces maladies redoutables pour les femmes jeunes.

L’étude du professeur Motreff a fait l’objet de plusieurs publications au sein de revues scientifiques européennes en 2019 et est reprise par des équipes de chercheurs britanniques, hollandais avec pour objectif de mener une étude plus complète à l’échelon européen qui viendra s’ajouter à d’autres études nord-américaines.

Avec toujours cet espoir d’améliorer encore le pronostic et le dépistage de ces maladies pour sauver des vies…

Pour en savoir plus, écoutez l’interview passionnante du Professeur Pascal Motreff

A lire egalement :