Covid-19 : Les chercheurs nous parlent

81158_IMG_42065_HR.jpg

15 avril 2020

Alain Tedgui, Vice-président de la Fondation Coeur & Recherche et Directeur du Paris-Centre de Recherche Cardiovasculaire (PARCC) à l’Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris s'exprime sur la dangerosité du virus pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires.

"Parmi les patients atteints de COVID-19, on observe une forte prévalence des maladies cardiovasculaires. Environ 16 % présentent un trouble du rythme cardiaque (arythmie) et plus de 7% des patients souffrent d’une atteinte myocardique"

Retrouvez le communiquer d'Alain Tedgui en verison PDF

(photo : INSERM)

7 mai 2020

Les vrais traitements du COVID-19, vaccin qui viendra efficacement protéger les populations contre une résurgence du virus et/ou médicaments antiviraux spécifiques arriveront, on  l’espère, dans quelques mois. Dans l’attente, l’espoir repose sur des médicaments déjà existants, pour la plupart anciens, utilisés dans d’autres indications cliniques. Ils pourraient avoir des effets bénéfiques sur la réplication et donc la charge virale, la prévention et le traitement des surinfections bactériennes, la maîtrise de la réaction immunologique qui suit l’agression virale et l’inflammation qui en résulte.

Retrouvez l'intégralité du communiqué du Pr Daubert